Auteur : Homère ( -08. - ?-08 )
Bibliothèque Nationale de France
Pays : Grèce
Langue : Grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe : Masculin
Date naissance : -08..
Date décès : ?-08..
Note : Poète épique
Forme Rejetées : ́Omīros
́Omīros
́Omīros
Hómīros
Hómīros
Hómīros
Homerus
Homerus
Homerus
Όμηρος
Όμηρος
Όμηρος
Homer
Homer
Homer
Homer
Homer
Homer
Homerus
Homerus
Homerus
Hómīros
Hómīros
Hómīros
́Omīros
́Omīros
́Omīros
Όμηρος
Όμηρος
Όμηρος
Gomer
Gomer
Gomer
Homer
Homer
Homer
Hómēros
Hómēros
Hómēros
Omero
Omero
Omero
Ὅμηρος
Ὅμηρος
Ὅμηρος
Ὅμηρος
Ὅμηρος
Ὅμηρος
Omero
Omero
Omero
Hómēros
Hómēros
Hómēros
Homer
Homer
Homer
Gomer
Gomer
Gomer
WikiPédia
Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómēros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre ») est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Il était simplement surnommé « le Poète » (ὁ Ποιητής / ho Poiētḗs) par les Anciens. Les deux premières œuvres de la littérature occidentale que sont l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées. Il est difficile de dire aujourd'hui si Homère a été un individu historique ou bien une identité construite, un personnage conceptuel, et s'il est bien l'auteur des deux célèbres épopées qui sont au fondement de la littérature occidentale. D'où les enjeux de la question homérique même si les savants modernes croient à un personnage inventé. Cependant plusieurs villes ioniennes (Chios, Smyrne, Cymé ou encore Colophon) se disputaient l'origine de l'aède et la tradition l'individualisait en répétant qu'Homère était aveugle. La place d'Homère dans la littérature grecque est tout à fait majeure puisqu'il représente à lui seul le genre épique à cette période : l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées dès le VIe siècle av. J.-C., ainsi que deux poèmes comiques, la Batrachomyomachia (littéralement « la bataille des grenouilles et des rats ») et le Margitès, et les poèmes des Hymnes homériques (bien que certains doutent qu'Homère en soit vraiment l'auteur). Il écrit dans une langue qui est déjà archaïque au VIIIe siècle av. J.-C. et davantage encore au moment de la fixation du texte, au VIe siècle av. J.-C. : elle est associée à l'emploi de l'hexamètre dactylique.